• Tel : (230) 269 62 54

  • Une douleur présente à l’arrière pied, n’est pas toujours en rapport à une souffrance du tendon achilléen ! Il faut savoir penser à la possibilité d’autres pathologies comme les bursites pré ou rétro-achilléennes.

    C’est le cas de notre patiente. Il s’agit d’une sportive se plaignant d’une douleur de son tendon d’Achille installée depuis plus d’1 mois ne cédant pas aux traitements habituels. La douleur a un rythme inflammatoire . Elle est exacerbée par la mise en charge du tendon et par le port de chaussures plates.

    L’examen échographique a permis d’affirmer l’absence de lésion tendineuse (tendinopathie, déchirure, fissuration, …) mais a retrouvé la présence d’une petite « poche » liquidienne, inflammatoire située entre le tendon et la graisse sous-jacente. Le Doppler puissance a démontré la présence d’une inflammation autour de cette poche, ce qui a permis de poser avec certitude, le diagnostic de bursite pré-achilléenne.

    Bursite Pré-achilléenne (petite poche noire sous le tendon). Le doppler puissance (taches rouges) met en évidence l'inflammation.

    Bursite Pré-achilléenne (petite poche noire sous le tendon). Le doppler puissance (taches rouges) met en évidence l’inflammation.

    Il existe 2 types de bursite au niveau du talon. La Pré et la Rétro-achilléenne.

    Prenons l’hypothèse que vous avez eu une échographie, faite par un échographiste, rodé à l’examen ostéo articulaire ; votre tendon d’achille est sain ; vous n’avez aucune atteinte pré achilléenne ; et vous avez « simplement » une bursite rétro achilléenne (poche liquidienne entre le tendon et la peau du talon)
    Dans ce cas, et uniquement dans ce cas, il s’agit d’une bursite de contrainte (conflit pied – chaussure) et le meilleur traitement sera l’adaptation du pied à la chaussure.
    Pour la course à pied, il faut tenter de minimiser le conflit -pied chaussure- donc être très exigeant dans le confort de sa chaussure et notamment sur le renfort talonnier. Mais il s’agit d’une maladie bénigne et vous pouvez continuer à courir malgré cette forte gêne (le repos n’est pas utile).

    Prenons l’ autre hypothèse : vous avez une bursite pré achilléenne (à l’avant du tendon d’Achille). Il s’agit d’un problème tout à fait différent, qui peut être liée à un conflit entre l’os (le calcanéum) et le tendon, ou entre le tendon (en « sur tension ») et le paquet graisseux sous jacent.

    Dans notre cas , la dernière hypothèse a été privilégiée. Le traitement a consisté à s’intéresser à la composante fonctionnelle du problème, en particulier aux muscles du mollet et de la cuisse, puis à réaliser un “needling” du paquet graisseux et une électrolyse de la bourse.

    Nous avons profité de l’occasion pour enregistrer une petite vidéo de l’électrolyse percutanée de la bourse de cette patiente ( procédure totalement indolore ).