• Tel : (230) 269 62 54

  • La névralgie clunéale – une cause peu connue de lombalgie ! 

    Un patient de 71 ans en bon état physique général, amateur de randonnées pédestres nous consulte pour une douleur tenace depuis 6 mois du bas de dos à gauche. La douleur est survenue de manière « brutale », alors qu’il était en France son pays de résidence, limitant fortement ses mouvements et notamment la marche  pendant plusieurs jours. 

    Des examens complémentaires ont alors été réalisés, notamment un scanner abdominal ainsi qu’une échographie abdominale et rénale. Ceux-ci n’ont démontré aucune anomalie particulière. 

    Le patient ayant des antécédents de douleurs thoraco-lombaires ( région intermédiaire entre la colonne thoracique qui soutient la cage thoracique, et les lombaires)  , il a consulté son chiropracteur dans la région parisienne, avant de voyager pour l’Ile Maurice. Le confrère parisien a utilisé un protocole de soin classique associant manipulations du dos et du bassin, la technique COX de flexion-distraction discale, et un traitement des tissus mous,  ce qui a apporté un soulagement. 

    L’examen que nous réalisons à notre cabinet à l’Ile Maurice, ne retrouve pas de deficit neurologique, pas de limitation significative des amplitudes articulaires, mais une discrète souffrance de la région thoraco-lombaire à la palpation.   Nous notons par ailleurs un petit réflexe douloureux cutané,  en rapport avec la distribution de petits nerfs bien précis : les Nerfs Clunéaux Supérieurs (NCS – Figure 1.)

    Figure 1. Nerf clunéaux supérieurs (Superior Cluneal nerves)

    L’examen échographique comparatif nous permet de mettre en évidence la présence d’un oedème intra-neural au niveau de l’un des ces NCS juste en amont du point où ce nerf quitte la loge musculaire du dos pour se diriger vers la région sous cutanée fessière en passant au travers du fascia thoraco-lombaire  FTL ( Figure 2 et Video 1).

    Figure 2. Présence d’un oedème intra-neural (rond vert) au niveau de l’un des NCS. Fascia Thoraco-Lombaire (ligne bleue). Muscles extenseurs (lignes jaunes).


    La vidéo 1 réalisée en effectuant un « nerve tracing de haut en bas » permet de mettre en évidence la présence de l’oedème intra-neural.

    Le FTL est grande nappe fibreuse qui recouvre les muscles du bas du dos. En d’autres termes ce petit nerf est « étranglé » dans ce passage au travers sur FTL, le diagnostic est une névralgie clunéale (Figure 3). Certaines études scientifiques laissent entrevoir une responsabilité de ces NCS jusque dans 14% des douleurs de bas du dos, en particulier lorsque ces douleurs sont étiquetées « Sacro-Iliaques » (petites articulations du bassin). 

    Figure 3. Croquis schématisant le mécanisme de « constriction » ou de « strangulation » du nerf (bleu) au travers du fascia (noir) « épaissi », et le développement de l’oedème intra-neural (rouge) visualisé à l’échographie .

    Notre traitement a consisté en des manipulations de la charnière thoraco-lombaire ( où les NCS trouvent une grosse partie de leur origine avant de se diriger vers la région fessière ) , associées à une fenestration (indolore) sous échographie du FTL et à notre technique d’électrostimulation périneurale (vidéo 2) afin de casser la boucle vicieuse « contracture – douleur » qui renforce le mécanisme de « strangulation ». 

    Vidéo 2. L’électrosimulation péri-neurale est réalisée sous guidage échographique (Eclair sur la vidéo) au niveau de l’interface entre les muscles extenseurs (Iliocostalis et Quadratus Lumburum) et le nerf SCN.

    le patient est asymptomatique après 3 traitements. 

    Remerciements pour les informations transmises par le Dr Luc Mesme DC, chiropracteur à Longperrier (France)

    Dr Cyril Fischhoff DC, MSc (Chiropracteur-Echographiste)